Liberté Camping car

Ce projet résulte d’un questionnement. Une aire à camping cars sous un pilier d’autoroute, jouxtant un terrain vague sale, lui-même bordé de bâtiments abandonnés. Qui sont ces gens qui s’y installent ? Ont-ils un point commun autre que d’avoir besoin d’un espace dédié et d’eau courante ?

Trois jours d’immersion m’ont permis de répondre à cette question par la photographie. De passage ou installés pour plusieurs semaines, touchant une retraite confortable ou sur la brèche, ce qui les relie est un appel à la liberté qui s’est matérialisé un jour autour d’un véhicule.

Triptyque exposé lors des Rencontres d’Arles 2019 – exposition éphémère cour Fanton.